5 bonnes raisons de devenir Assistant.e Juridique

 

  1. Travailler dans un univers passionnant 

 

Les métiers juridiques sont passionnants et diversifiés. En effet, les assistant.e.s juridiques exercent notamment au sein de cabinets d’avocats, d’études d’huissiers ou de notaires qui sont des milieux motivants permettant d’apprendre chaque jour de nouvelles choses dans le domaine du droit. 

 

  1. Développer de nouvelles compétences

 

Exercer le métier d’assistant.e Juridique nécessite de se former en amont afin d’acquérir les compétences nécessaires à l’exercice de cette profession.

L’Institut Juridique d’Aquitaine propose pour cela des formations rapides, à distance ou en semi-présentiel (Blended), reconnues RNCP niveau V, axées sur la maîtrise de lenvironnement juridique, des procédures  (civile, pénale, voies dexécution) et des techniques de secrétariat juridique et de bureautique.

 

A l'issue de la formation, les titulaires de la certification ont acquis les compétences pour travailler comme assistant.e  juridique en autonomie, et intégrer un cabinet davocats, une étude de notaires ou dhuissiers, un cabinet de mandataires liquidateurs, le service juridique dune entreprise ou dun cabinet dexpertise comptable.

 

 

  1. Exercer un métier au contact des gens 

 

Quel que soit son lieu d’exercice, l’assistant.e juridique accueille les clients, physiquement et par téléphone. Son rôle d’interface avec les professionnels du droit lui permet également d’échanger régulièrement avec les clients et les conseils. Des compétences en communication, une bonne élocution et une grande diplomatie sont donc des qualités primordiales pour pouvoir exercer ce métier. 

 

 

  1. Être au coeur de l’action 

 

En tant que bras droit des juristes, l’assistant.e juridique a un rôle crucial au sein de la structure dans laquelle il/elle évolue. Que ce soit dans un cabinet ou une étude, tout passe par le/la secrétaire juridique qui a donc une réelle incidence sur le fonctionnement et l’organisation de la structure. 

 

  1. Exercer une profession aux nombreux débouchés 

 

Le métier d’Assistant.e juridique permet d’exercer dans de nombreuses structures : 

 

  • cabinet davocats;
  • étude de notaires ou dhuissiers;
  • cabinet de mandataires liquidateurs;
  • service juridique dune entreprise;
  • cabinet dexpertise comptable.

 

Il s’agit également d’une profession qui ne connaît pas la crise, on note que plus de 79% (validé CNCP) des candidats ayant obtenus la certification d’assistant Juridique de l’IJA trouvent un travail dans les 4 mois qui suivent lobtention du diplôme. 

 

Nos formations vous intéressent ? 

 

N’hésitez pas à nous laisser vos coordonnées via l’onglet contact de notre site internet, un conseiller prendra rapidement contact avec vous pour vous donner de plus amples informations sur nos différentes formations.