Comment se faire accompagner lors d'une VAE à distance ?

 VAE-a-distance-accompagnement.jpg

L’accès à la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) est ouvert à toute personne quel que soit son âge, son niveau d’étude ou sa formation, du moment qu’elle justifie d’un minimum de 3 ans d’expérience en lien direct avec la certification souhaitée… 

Les entreprises dont les salariés se forment par le biais de la VAE gagnent une valeur ajoutée. En effet, les connaissances acquises par les candidats sont un réel atout RH pour les sociétés. 

Ouverte à l’enseignement à distance, la VAE permet à toute personne d’obtenir un accompagnement individuel afin de concrétiser son projet de formation.

Intérêts de la VAE à distance

La VAE peut être réalisée à distance, notamment de façon à palier les problèmes de déplacement et d’organisation de candidats éloignés géographiquement ou travaillant en horaires décalées. 

Le dispositif d’accompagnement à distance est également le moyen d’offrir aux personnes en situation de handicap ou à mobilité réduite la possibilité d’accéder à la formation professionnelle.

Lorsque des candidats issus de la France et de l’étranger souhaitent se former par le biais d’une VAE à distance, les centres de formation proposent alors un accompagnement personnalisé. Cet accompagnement permet de mettre en place une organisation du temps de travail adaptée à la formation à distance.

Le déroulement de l’accompagnement d’une VAE à distance par l’IJA :

L’IJA a mis en place un service d’accompagnement pour les candidats souhaitant obtenir le diplôme d’assistant(e) juridique par le biais de la VAE à distance.

Cet accompagnement individuel permet au candidat de se faire épauler par des professionnels tout au long du processus de la VAE afin d’augmenter ses chances de réussite.

Le déroulement de l’accompagnement de la VAE à distance IJA est établi par une charte de 6 étapes visant à satisfaire les exigences du jury et correspondre aux attentes du référentiel.

Etape 1 : Réflexion approfondie sur le projet professionnel et personnel du candidat.

Etape 2 : Retour sur le cursus du candidat (bilan des expériences salariées, non salariées et bénévoles).

Etape 3 : Entretien avec l’accompagnateur visant à décrire précisément les activités et procédures mises en oeuvre par le candidat.

Etape 4 : Aide à la rédaction des activités précédemment décrites oralement.

Etape 5 : Préparation de l’entretien avec le jury.

Etape 6 : Préparation à une mise en situation professionnelle.

Cet accompagnement se matérialise par une série d’entretiens, de travaux et d’un accompagnement de réécriture du dossier.

La durée de l’accompagnement varie selon les besoins des candidats, le niveau du diplôme visé, les financements…