Fiche métier : assistante juridique

L’assistant(e) juridique gère de secrétariat dans les cabinets d’avocats, de notaires ou les études d’huissiers mais également en entreprise (service juridique). Polyvalent(e), rigoureux(se) et organisé(e), l’assistant(e) juridique est le bras droit du professionnel qu’il/elle seconde à travers différentes missions en lien avec le droit.

Les missions de l’assistant(e) juridique

Outre les tâches de secrétariat classique qui incombent à l’assistant(e) juridique, il ou elle devra également effectuer différentes missions d’ordre juridique telles que la préparation des dossiers, la rédaction de différents actes et courriers et la gestion de l'agenda du cabinet. L’assistant(e) juridique sera également amené(e) à faire des recherches juridiques et à rassembler des pièces.

Quelles compétences pour devenir assistant(e) juridique ?

Comme l’assistant(e) juridique est amené(e) à recevoir physiquement et par téléphone les clients, celui/celle-ci se doit d’être aimable et courtois(e). Organisé(e), rigoureux(se) et disponible, il ou elle se doit d’être disponible et d’avoir une excellente maîtrise de l’informatique et de la bureautique qui sont des outils avec lesquels il ou elle travaillera quotidiennement.   

En plus de ces nombreuses compétences, l’assistant(e) juridique devra également posséder de bonnes qualités relationnelles et rédactionnelles mais aussi une parfaite maîtrise du français et de son orthographe ainsi qu’une très bonne élocution.

Les formations d’assistant(e) juridique

Pour vous former et acquérir toutes les compétences nécessaires à l’exercice du métier d’assistant(e) juridique, l’IJA propose différentes formations sur mesure permettant de se former à son rythme.

Les formations dispensées par l’IJA sont axées sur la maîtrise de l’environnement juridique (droit civil, droit pénal, droit commercial, droit social, pratique notariale), des procédures (civile, pénale, voies d’exécution) et des techniques de secrétariat juridique et de bureautique (rédaction des actes et des courriers, frappe, gestion du poste informatique, maîtrise des logiciels professionnels). 

A l'issue de la formation, les titulaires de la certification ont acquis les compétences pour intégrer un cabinet d’avocats, une étude de notaires ou d’huissiers, un cabinet de mandataires liquidateurs, le service juridique d’une entreprise ou d’un cabinet d’expertise comptable.

Salaire de l’assistant(e) juridique  

 Un(e) secrétaire juridique expérimenté(e) peut prétendre à un salaire compris entre 1 833 € bruts et 2 917 € bruts par mois en France, soit en moyenne 2 375 € bruts par mois.

Cette fourchette de rémunération est approximative, le salaire exact pouvant varier selon l’expérience, la structure mais aussi les compétences et qualifications de l’assistant(e) juridique.

 

Crédits photos : Fotolia