Les 10 commandements de l'assistante juridique

Que vous soyez assistant(e) juridique en formation ou en exercice, il vous faudra réussir à vous intégrer dans un milieu professionnel intellectuellement riche, au sein duquel il vous faudra afficher une personnalité présentant rigueur, réactivité et organisation.

Voici les 10 commandements de l’assistant(e) juridique représentant les qualités et compétences clés pour réussir dans ce métier

1) Maîtriser l’administratif 

Le métier d’assistant(e) juridique comprend avant tout des tâches de secrétariat : 

-l’accueil physique et téléphonique des clients ;

-la rédaction et la frappe de documents ;

-la tenue et le classement des dossiers.

2) Avoir d’excellentes capacités rédactionnelles

L’assistant(e) juridique passe une grande partie de ses journées de travail à rédiger de nombreux documents. Il lui faut être rapide et, maîtriser parfaitement la langue française. 

3) Être organisé(e) 

La gestion des agendas, le suivi des procédures, le classement des dossiers sont des tâches que l’assistant(e) juridique exécute au quotidien. Pour cela, il lui faut donc être parfaitement organisé(e) et rigoureux(se) dans son travail. 

4) Maîtriser la bureautique et l’informatique 

Un(e) assistant(e) juridique doit être à l’aise avec l’informatique et la bureautique et maîtriser le traitement de texte, le tableur, les bases de données, les courriers, l’agenda électronique et internet. 

5) Avoir des compétences spécifiques en droit

Pour les postes les plus spécialisés en juridique, il/elle devra maitriser les bases du droit, le vocabulaire juridique et les procédures.

6) Être fiable

Véritable bras droit du juriste, l’assistant(e) juridique doit se montrer fiable et autonome. Il/elle deviendra alors un élément indispensable au juriste !

7) Être discret(e)

Aimable et disponible, l’assistant(e) juridique doit respecter le secret professionnel et faire preuve d’une discrétion à toute épreuve pour que son supérieur lui accorde toute sa confiance.  

8) Faire preuve d’une aisance orale 

L’aisance dans l’expression orale est indispensable à l’exercice du métier d’assistant(e) juridique. Parler une langue étrangère est également une compétence qui peut être appréciée des employeurs. 

9) Savoir gérer son stress

Bien communiquer, faire preuve d’aisance relationnelle, savoir gérer les priorités et le stress tout en se montrant rapide et réactif sont des aptitudes indispensables pour réussir dans ce métier. 

10) Avoir de réelles aptitudes relationnelles 

Premier contact avec le client, l’assistant(e) juridique doit être à l’aise dans l’expression orale et montrer des aptitudes à communiquer diplomatiquement en toutes circonstances… 

 

Crédits photos : Fotolia