Les principaux pièges à éviter lors d’une reconversion professionnelle

À l’ère des parcours atypiques, la reconversion professionnelle a atteint l’année dernière son plus haut niveau depuis près de deux décennies.

En effet, il n’est pas rare de nos jours de prendre un virage professionnel. Si l’envie de changement est tout à fait légitime, il faut cependant être prudent afin d’éviter certains pièges qui pourraient vous conduire à un échec lors de cette étape délicate de votre vie professionnelle.

 

Idéaliser le métier visé

Lors d’une reconversion professionnelle, le choix d’un nouveau métier doit être réfléchi. Renseignez-vous en profondeur, contactez des personnes qui exercent ou ont exercé ce métier et documentez-vous. Envisagez également de réaliser une période de stage d’immersion professionnelle afin de découvrir de l’intérieur le métier qui vous intéresse.

 

Se concentrer sur un seul et unique projet

Pour réussir votre reconversion professionnelle, explorez toutes les possibilités de métiers qui s’offrent à vous et élargissez votre champ de recherche. Par exemple, pensez davantage à un domaine d’activité qui vous corresponde plutôt qu’à un métier en particulier. C’est en explorant toutes les opportunités possibles que vous trouverez votre voie. 

 

Ne pas préparer suffisamment sa reconversion 

La reconversion professionnelle est une étape complexe de votre carrière qu’il faut aborder confiant, notamment grâce à une préparation en amont qui permet d’accroître les chances de réussite de votre projet.  

Pour cela, l’une des principales étapes à ne pas négliger est le bilan de compétences. Ce bilan vous permet de mettre en avant des secteurs qui vous correspondent de façon à vous orienter plus aisément vers votre futur métier. 

Il vous faudra ensuite choisir un secteur qui recrute et passer un test d’orientation qui vous mènera vers ce que vous aimez, en fonction du résultat du bilan de compétences.

 

Voir la reconversion professionnelle comme une fin en soi 

Avant de se lancer dans un projet de reconversion professionnelle, il est nécessaire d’analyser les raisons profondes de ce besoin de changer de métier. C’est souvent le mal-être au travail qui pousse à la reconversion. Or, la confiance en soi est l’un des principaux facteurs de réussite. 

Identifiez donc quels sont les moteurs qui ont influencé cette décision de vouloir vous réorienter et réglez vos éventuelles difficultés familiales et / ou privées qui peuvent avoir un impact négatif sur votre projet. 

 

Si changer de métier ne doit pas être vu comme une solution à vos problèmes, une reconversion bien menée peut être un véritable moteur d’épanouissement personnel