Y a-t-il un âge pour changer de métier ?

Que l’on ait 25, 35 ou 50 ans, un projet de reconversion professionnelle survient lorsqu’une envie profonde de renouveau nous pousse à vouloir changer de métier. Parfois, la reconversion professionnelle est imposée, lors d’un licenciement ou d’une période de chômage par exemple; mais lorsqu’elle est désirée, l’envie de changer de métier ne doit pas être freinée par la contrainte de l’âge.

 

Les bonnes raisons de se reconvertir 

 

Beaucoup de personnes dans la vie active exercent leur métier sans conviction et sans but, leur insatisfaction face à une vie professionnelle qui ne leur convient plus peut même parfois les pousser vers le burn out. Dans ce cas, la reconversion professionnelle permet d’éviter de tomber dans une spirale négative en se mettant en quête d’un métier qui correspond réellement à ses valeurs. 

 

Pour se faire, il est primordial de faire un point sur ses compétences. En effet, une reconversion professionnelle nécessite beaucoup d’énergie et de travail, mais aussi de la motivation afin de mettre toutes les chances de réussite de son côté.

 

La reconversion professionnelle permet de s’épanouir professionnellement à travers un travail en harmonie avec ses valeurs.Si vous avez décidé de vous former à un métier qui vous tient vraiment à cœur, alors votre motivation vous permettra de vous dépasser afin de réussir ce nouveau chemin de vie qui s’offre à vous.

 

 

Le bon moment pour une reconversion professionnelle

 

Dans le milieu professionnel, l’envie de changement est un besoin naturel que l’on peut assouvir sans se mettre en danger, à condition de bien préparer son projet et d’avoir confiance en soi. En effet, selon une étude Odoxa, 85 % des Français sont favorables à la reconversion professionnelle. Changer de métier est donc une bonne chose !

 

Cependant, on ne possède pas les mêmes qualités à 25 ans qu’à 45 ans, c’est pourquoi chaque tranche d’âge aura ses forces et ses faiblesses. Le plus important est se poser les bonnes questions, le plus tôt possible. Si la jeunesse offre plus de flexibilité, de dynamisme et de mobilité, elle sera davantage encline à se voir accepter des contraintes qui pourront être lourdes notamment sur le long terme. A contrario, les séniors ont comme atout l’expérienceet savent ce qu’ils veulent et surtout ce qu’ils ne veulent pas pour leur avenir professionnel. 

 

Vous l’aurez compris, pour réussir une reconversion professionnelle, l’âge n’est pas un facteur qui doit vous freiner. Au contraire, toutes catégories d’âge confondues, des moins de 25 ans aux séniors, et cela quelle que soit la catégorie socio-professionnelle,la reconversion est possible à condition que vous soyez motivé et sûr de vous et de votre projet.